Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

L’Évolution Métallique selon Sinistros #747
Dimmu Borgir – Puritanical Euphoric Misanthropia – 2001
Norvège

La pièce d’entrée du cinquième album en avait pris plusieurs par surprise par sa longueur et surtout sa nature. Cet intro de musique classique de près de trois minutes semblait pompeux mais à mesure que l’auditeur s’enfonçait dans les pièces de l’album il marquait que cet intro était en fait la mise en situation de ce qui allait suivre au fil des dix autres pièces de Puritanical Euphoric Misanthropia. Cet album est aussi marqué par l’arrivée du cerveau derrière Old Man’s Child qui venait prêter main forte avec son savoir faire en matière de composition et d’arrangements. Qu’on le veuille ou non, l’arrivée de Galder au sein de Dimmu Borgir a changé la formation à jamais. Le changement d’alignement fut aussi marqué par l’arrivée de ICS Vortex de Borknagar à la basse et aux voix « clean », voix qui contrastaient avec ce que le groupe avait fait auparavant. Certains fans de la première heure ont eu du mal a accepter les changements et la nouvelle direction musicale avec sa production léchée et ses instrumentations épiques. Quoiqu’il en soit, même si cet album a été mal aimé par certains, il a fait monter le groupe de plusieurs échelons sur la scène métallique mondiale, devenant ainsi l’un des plus gros groupes de Black Metal. Cet album laissait entrevoir ce qui s’en venait avec ce nouveau son moderne. Dimmu Borgir sortira par la suite deux autres albums dignes de mention avant de perdre sa crédibilité en s’enfonçant dans le réchauffé et la platitude extrême.

Tags: