Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Le troisième album de Kataklysm allait apporter de gros changements au sein de la formation. Maurizio Iacono prendra le poste de chanteur en remplacement de Sylvain Houde et le poste de bassiste sera comblé par Stéphane Barbe. Musicalement Kataklysm poursuivait avec un Death Metal rapide et sauvage tout en explorant des avenues beaucoup plus mélodiques avec des éléments plus « groovy » et des structures plus complexes. Les fans de la première heure avaient possiblement eu un peu de difficulté à s’adapter à cette nouvelle facette de Kataklysm mais en bout de ligne, le groupe Montréalais avait réussi à se réinventer et à sortir un album digne de ce nom qui l’aidera à se propulser sur la scène mondiale avec aplomb et lui donner le statut de pionnier du Death Metal Québécois.

Tags: