Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

King Diamond officiait sur deux fronts et continuait à nous servir que de la qualité musicale. Le huitième album de Mercyful fut l’avant dernier d’une longue série épique et perpétuait la tradition de cette qualité de composition et surtout de l’influence incroyable que le groupe a eu sur la planète métal tout entière. Michael n’était plus dans le groupe laissant Hank Shermann seul aux commandes de la composition avec le King. Musicalement parlant, ça restait du pur Mercyful Fate bien construit et toujours tout aussi intéressant qui prouvait une fois de plus que l’héritage du groupe était très riche. Que dire de plus? Que c’est un autre chef d’œuvre qu’il faut absolument écouter? Alors, qu’attendez-vous?

Tags: