Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Avec Ill-Natured Spiritual Invasion, Galder faisait un pas de géant et s’affirmait en tant que « one man band ». Est-ce que le bonhomme était difficile au point de ne pas avoir de musiciens avec lui et pratiquement faire tout lui-même? Possible que oui, possible que non. Il est important de mentionner que lorsqu’un génie musical a une vision, elle est généralement ancrée dans le ciment et toute aide extérieure peut altérer cette vision, or le fait est que Galder, qu’on l’aime ou pas, est un sacré génie musical avec toute une vision artistique et musicale. Cette facette s’entends clairement sur ce troisième album de Old Man’s Child sur lequel Galder s’en donne à cœur joie dans le mélange Black Metal et musique classique et au détriment des détracteurs, c’est vraiment réussi. Certes, ce troisième album pourrait sonner un peu plus accessible pour certains, mais dans les faits il n’en est rien. Galder a travaillé fort pour concocter cette merveille musicale et aidé de Gene Hoglan à la batterie pour rendre cette vision plus droite que possible, il a signé sa pièce maîtresse qui deviendra rapidement une influence majeure dans le vaste monde du Black Metal Symphonique. Un album spectaculaire réalisé par un seul homme, il faut le faire!

Tags: