Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Revocation – Death/Thrash Metal – États-Unis
Netherheaven – 2022
Metal Blade
7,9/10

Révocation est une de ces formations avec laquelle je suis mitigé au fil des parutions depuis Chaos of Form en 2011. Jusqu’à Teratogenesis, J’avais un beau penchant pour le groupe mais l’album éponyme m’avait tellement rebuté en 2013 que j’étais passé outre Deathless. Depuis, j’ai écouté un album sur deux et ce huitième album me laisse encore un peu perplexe.

Bien que David Davidson soit un musicien et compositeur fort talentueux et bien que Netherheaven comporte de très bonnes idées et d’excellents riffs, on dirait une fois de plus que Davidson nous en met plein la vue avec une technicité exemplaire mais oublie et laisse de côté le feeling ce qui résulte à un Métal agressif et technique plutôt générique comme plusieurs groupes de cette génération nous servent depuis une bonne dizaine d’années. La production est extraordinaire, le jeu des musiciens est incroyable mais on a droit à beaucoup de remplissage et les compositions sonnent vide et plastique plus souvent qu’autrement ce qui a pour effet de nous laisser avec un réel manque d’un petit quelque chose de capital. En résumé, cet album ne m’a pas surpris et fait lever de ma chaise. C’est loin d’être mauvais mais tout ce talent aurait pu être utilisé à bon escient.

Netherheaven résume une fois de plus le pourquoi Revocation demeure toujours un groupe de seconde zone depuis ses débuts et qu’il ne parvient pas à s’élever plus haut dans la grande sphère métallique. Dommage car ce groupe a toujours eu le potentiel pour aller bien plus loin.

Composition : 7
Exécution : 9,5
Arrangements : 7
Production : 9
Appréciation : 7

Tags: