Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Sigh, c’est pas pour tout le monde, j’en conviens. Mais si on a ne serait-ce qu’un soupçon de désir d’explorer d’autres avenues musicales et de s’ouvrir à d’autres sonorités, Sigh est exactement le genre de groupe qu’il nous faut pour cette exploration musicale. Sur son troisième album, la troupe de Mirai Kawashima nous en faisait encore voir de toutes les couleurs avec des compositions éclatées dans lesquelles étaient mélangées divers styles issus de diverses époques et complètement à l’opposé les uns des autres. Sur Hail Horror Hail, Sigh poursuivait cette quête vers l’expérimentation sonore en nous concoctant des pièces chaotiques et terriblement bien arrangées. L’utilisation d’instruments complètement non-métal était, et est toujours le cheval de bataille de Sigh ce qui rends le groupe encore plus original et unique. Hail Horror Hail est un de ces albums influents qui sont passés sous le radar mais qui sont très importants pour la suite des choses. À écouter sans réserves si on aime le disjoncté et l’éclatement sonore!

Tags: