Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

En plus de devenir une icône du Power Metal, avec son troisième album Symphony X s’était placé les pieds comme chef de file du Métal Progressif à tendance Symphonique grâce à des structures musicales étoffées et des riffs de guitare à couper le souffle. Michael Romeo avait redéfini le terme « shred » avec ses envolées néo-classiques qui n’avaient rien à envier à Yngwie Malmsteen. Le groupe était capable de mélanger plusieurs genres allant du Progressif des années 70 au Heavy Metal pur et en passant par le Speed Metal tout en nous faisant passer par toute une gamme d’émotions. La musique du groupe réussissait à nous faire oublier la voix de castrat du chanteur tant la technique des musiciens était parfaite. Symphpny X deviendra rapidement une référence en la matière et The Divine Wings of Tragedy sera par le fait même un éternel incontournable et un album très influent pour l’Évolution Métallique.

Tags: