Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Sur son quatrième album, le pionnier du Grindcore avait poussé les limites du genre encore plus loin laissant les fans de l’époque un peu perplexes face à cette attaque sonore brutale et violente. Utopia Banished avait possiblement été incompris et l’est toujours aujourd’hui. Il est vrai que cet album est difficile d’accès tant le chaos sonore est extrême mais le fait est que cet album a tout de même redéfini le Grindcore et le Death Metal du même coup pour ainsi rendre les deux genres compatibles en s’imbriquant l’un dans l’autre. Utopia Banished contient des riffs incroyablement bien ficelés et bien assis sur une rythmique ultra rapide qui servira de pivot à la musique extrême en mettant l’emphase sur une nouveau style de jeu pour les batteurs avec des « blast beats » à profusion. Napalm demeurait le pilier du Grind et le restera pour toute sa carrière. Réécouter cet album vous fera prendre conscience des origines du Death Metal tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Tags: